Vers page d'accueil Vers navigation principale Vers contenu principal Vers formulaire de contact Vers formulaire de recherche
energienucleaire.ch
Case postale
4601 Olten, CH
+41 62 205 20 10,
info@swissnuclear.ch

Acceptation en Suisse

L’énergie nucléaire est une technologie controversée, et pas uniquement depuis Tchernobyl et Fukushima. La population et les organisations environnementales sont particulièrement critiques à son égard. Et c’est très bien ainsi puisque cela a aidé la branche à développer une attitude autocritique et à s’améliorer en permanence.

Une gestion sûre des déchets radioactifs est tout à fait réalisable en Suisse, la Confédération en est convaincue. Elle travaille avec la Nagra à résoudre ce problème dans la pratique. Enfin, l’exploitation fiable des centrales nucléaires suisses pendant quarante ans a contribué à ce que les Suisses ne doutent plus guère, aujourd’hui, de la sécurité des installations.

1 7 3a Abstimmungen f

Votations populaires fédérales

Depuis 1979, plusieurs projets ont demandé la sortie totale, ou au moins partielle, du nucléaire:

1979: une première initiative populaire voulait empêcher la construction de nouvelles installations nucléaires et à durcir les conditions d’exploitation des centrales existantes. Elle a été rejetée par le peuple suisse par 51,2 pour cent des voix.

1984: l’initiative populaire «Pour un avenir sans nouvelles centrales atomiques» revendique une interdiction pour la construction de nouvelles centrales nucléaires. Cette initiative a elle aussi échoué (à 55 pour cent).

1990: les initiatives populaires «Pour un abandon progressif de l’énergie atomique» revendique non seulement la renonciation à de nouvelles centrales nucléaires, mais aussi la désaffectation des installations existantes, et ce, «le plus rapidement possible». Le projet est refusé avec 52,9 pour cent des voix contre, de sorte que l’électorat confirme la décision de 1984. L’initiative populaire «Halte à la construction de centrales nucléaires (moratoire)», en revanche, a été acceptée. Pendant dix ans, aucune autorisation générale, de construction, de mise en service ou d’exploitation n’a été délivrée pour les nouvelles installations de production d’énergie atomique.

2003: l’initiative populaire «Sortir du nucléaire – Pour un tournant dans le domaine de l’énergie et pour la désaffectation progressive des centrales nucléaires» revendiquait une nouvelle fois l’abandon de l’énergie atomique ainsi que la désaffectation de toutes les centrales nucléaires suisses à l’issue d’une durée d’exploitation de 30 ans maximum. Les centrales nucléaires de Beznau 1 et Beznau 2 ainsi que Mühleberg devaient même être arrêtées en l’espace de deux ans. Le verdict de l’électorat suisse a été clair et net: deux tiers des électeurs ont dit Non. Un deuxième projet s’est lui aussi heurté à un refus: plus de 58 pour cent des électeurs s’opposent à l’initiative populaire «Moratoire-plus – Pour la prolongation du moratoire dans la construction de centrales nucléaires et la limitation du risque nucléaire».

2016: L’initiative populaire «Pour la sortie programmée de l’énergie nucléaire (initiative «Sortir du nucléaire»)» souhaitait limiter à 45 ans la durée d’exploitation des cinq centrales nucléaires suisses et interdire la construction de nouveaux réacteurs. Mühleberg, Beznau I et Beznau II auraient dû être mises à l’arrêt en 2017, Gösgen en 2024 et Leibstadt en 2029. Cette initiative a été rejetée par 54,2 pour cent de votes non.

2017: pour la mise en œuvre de la Stratégie énergétique 2050, le Parlement a révisé la loi sur l’énergie. Celle-ci vise à réduire la consommation d’énergie, à augmenter l’efficacité énergétique et à promouvoir les énergies renouvelables. Par ailleurs, la construction de nouvelles centrales nucléaires est interdite. La loi sur l’énergie a été acceptée avec 58,2 pour cent de oui et est en vigueur depuis 1er janvier 2018.

Vous trouverez ici un aperçu de toutes les précédentes votations fédérales dans le domaine «Energie».

Les sondages le montrent: l’énergie nucléaire reste nécessaire

L’acceptation de l’énergie nucléaire a souffert des accidents de Tchernobyl et Fukushima – malgré les gros avantages écologiques et économiques que l’électricité atomique apporte à la Suisse. Pourtant, la population suisse est consciente de l’importance des centrales nucléaires existantes pour la sécurité de l’approvisionnement et elle est majoritairement convaincue de la sûreté des installations suisses. C’est ce que révèlent les sondages de l’institut d’études de marché Demoscope, qui sont réalisés tous les ans depuis 2001 pour le compte de swissnuclear auprès plus de 2200 personnes.

1 7 3b Grafik AKW Sicherheit f

Pour la majorité de la population suisse, l’énergie nucléaire est encore nécessaire aujourd’hui pour la sécurité de l’approvisionnement. Ainsi 64 pour cent des personnes interrogées estiment que les centrales nucléaires doivent être exploitées tant qu'elles sont sûres. Le public reconnait donc le haut niveau de sécurité de ces centrales, rendu possible par les améliorations techniques permanentes et les opérations de modernisation anticipant sur l'avenir, effectuées par les exploitants.

Pour la majorité de la population suisse, l’énergie nucléaire est encore nécessaire aujourd’hui pour la sécurité de l’approvisionnement. Ainsi 64 pour cent des personnes interrogées estiment que les centrales nucléaires doivent être exploitées tant qu'elles sont sûres. Le public reconnait donc le haut niveau de sécurité de ces centrales, rendu possible par les améliorations techniques permanentes et les opérations de modernisation anticipant sur l'avenir, effectuées par les exploitants.

1 7 3c Grafik Weiterbetrieb f

Pour la majorité de la population suisse, l’énergie nucléaire est encore nécessaire aujourd’hui pour la sécurité de l’approvisionnement. Ainsi 64 pour cent des personnes interrogées estiment que les centrales nucléaires doivent être exploitées tant qu'elles sont sûres. Le public reconnait donc le haut niveau de sécurité de ces centrales, rendu possible par les améliorations techniques permanentes et les opérations de modernisation anticipant sur l'avenir, effectuées par les exploitants.

Une nette majorité des sondés reconnait l’avantage qu’apporte l’énergie nucléaire en matière de prix. Toutefois, à peine la moitié d’entre eux sont conscients du respect de l’énergie nucléaire vis-à-vis du climat. Les sondés sont certes ouverts aux alternatives au nucléaires, mais pas à n'importe quel prix: 75 pour cent souhaitent qu'à l'avenir l'électricité soit toujours produite en Suisse. Et si la sécurité d’approvisionnement était mise en péril, 71 pour cent des personnes interrogées seraient favorable au remplacement des centrales actuelles par des nouvelles. Une majorité d’entre elles estiment que l’énergie nucléaire doit à nouveau être prise en compte dans le cadre du progrès technologique.

1 7 3d Grafik Nutzen f
Les Suisses savent que l’énergie nucléaire est profitable à la société et à l’économie.
Energy Trilemma Index web

Champion du monde en termes d’approvisionnement en énergie durable

La Suisse est d’ores et déjà un des leaders mondial en termes d’approvisionnement en énergie durable. Recourant aujourd’hui en grande partie à l’énergie hydraulique et nucléaire, elle mise donc sur un mix électrique adapté aux besoins mais aussi économique, écologique et socialement acceptable, comme le montre « l’Energy Sustainability Index » (indice de durabilité énergétique) du Conseil mondial de l’énergie. Seule notre sécurité d’approvisionnement obtient de moins bonnes notes.

GEAP Index Report

La Suisse est déjà une Clean Energy Superpower

Le Forum Economique Mondial (FEM) place une nouvelle fois la Suisse en tête de son Global Energy Architecture Performance Index Reports 2017.

WEF Report 18

WEF : World Global Risks 2018

Forum Economique Mondial (FEM) concernant les risques mondiaux en 2018 : Ce qui devrait vraiment nous préoccuper en matière de risques (rapport disponible uniquement en anglais).

FB Nutzen KE

Les avantages du nucléaire pour l’économie et la société

Cela fait près de cinquante ans que la Suisse utilise l’énergie nucléaire. Les attentes élevées placées dans cette technologie ont été satisfaites, et continuent à l’être. Plus d’informations à ce sujet dans la Feuille d’information du Forum nucléaire suisse. à Economie à Politique et société