Société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs

L'aménagement de dépôts de stockage final est techniquement possible en Suisse : en 1988 déjà, la Société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs (Nagra) avait apporté la preuve scientifique de la faisabilité technique d'un dépôt de stockage final pour déchets faiblement et moyennement radioactifs dans certaines couches géologiques de notre pays. La Nagra a désormais également apporté cette preuve pour un dépôt de stockage final pour déchets nucléaires de haute activité : en juin 2006, le Conseil fédéral a approuvé l'étude de faisabilité du stockage final de ce type de déchets.

La Nagra est une organisation technique et scientifique qui s'occupe de l'évacuation et du stockage final des déchets radioactifs en Suisse. Créée en 1972, la société qui a son siège à Wettingen a été fondée conjointement par les exploitants des centrales nucléaires suisses et par la Confédération.
 
C'est sur mandat des centrales nucléaires que la Nagra actualise et gère l'inventaire des déchets radioactifs. Elle exploite dans le massif du Grimsel son propre laboratoire souterrain. Le laboratoire souterrain du Mont Terri lui sert de lieu pour d'autres travaux consacrés à la roche sédimentaire «Argiles à Opalinus».
 
En Suisse, la conception des dépôts de stockage final pour déchets radioactifs doit être celle d'une installation en couches géologiques profondes (= dépôts dans des couches rocheuses stables situées à plusieurs centaines de mètres de profondeur) : c'est là l'exigence contenue dans la loi fédérale sur l'énergie nucléaire. Au terme de de plus de trente ans de travaux de recherche fouillés sur le terrain et en laboratoire, la Nagra est arrivée à prouver qu'avec les moyens techniques actuellement disponibles, l'aménagement de dépôts de stockage final sûrs est possible pour tous les types de déchets radioactifs : notre pays dispose de diverses roches d'accueil potentielles, dont les Argiles à Opalinus.
 
La faisabilité technique d'un dépôt de stockage final pour déchets de haute activité a été confirmée par le Conseil fédéral en juin 2006. La recherche d'un site d'implantation pour ce dépôt en couches géologiques profondes est maintenant liée à des aspects d'aménagement du territoire et à des considérations d'ordre socio-politique. Les exigences en matière de sûreté géologique restent cependant le facteur décisif. La Nagra assure le suivi de la procédure de sélection du site d'implantation mise en place par l'Office fédéral de l'énergie (plan sectoriel). Il est prévu que le dépôt de stockage final soit mis en service entre 2040 et 2050 – c'est-à-dire au terme de la période de refroidissement des assemblages combustibles usés produits par les centrales nucléaires suisses et des déchets vitrifiés hautement radioactifs issus du retraitement d'assemblages combustibles au centre Zwilag.
 
 
Pour d'autres informations concernant la Nagra, cliquez ici.