Laboratoire souterrain du Mont Terri

Des équipes internationales de recherche sont à l'oeuvre dans la galerie de sécurité du tunnel autoroutier du Mont Terri.

Conformément aux exigences contenues dans la loi fédérale sur l'énergie nucléaire, les dépôts de stockage final pour déchets radioactifs doivent être construits dans des couches géologiques situées à très grande profondeur. C'est dans ce contexte qu'un laboratoire souterrain est exploité dans une galerie latérale du Mont Terri depuis 1996. Des équipes de recherche internationales y effectuent des examens très approfondis sur le comportement d'une formation argileuse appelée Argile à Opalinus.  

Ce projet de recherche international qui se déroule dans le canton du Jura et auquel participe aussi la Nagra, a démarré en 1996 sous la direction de l'Office fédéral de topographie (Swisstopo). Différentes sociétés et universités ainsi que des instituts de recherche du monde entier prennent également part aux investigations.
 
Les essais menés dans le laboratoire souterrain ont pour but de démontrer jusque dans les moindres détails les propriétés et le comportement de l'Argile à Opalinus. Cette roche sédimentaire se prête au stockage sûr des déchets nucléaires hautement radioactifs. La Nagra est arrivée à ce constat en 2002, constat que le Conseil fédéral a confirmé en juin 2005 au terme de recherches fouillées conduites par des experts nationaux et internationaux. La faisabilité technique de l'aménagement d'un dépôt de stockage final pour déchets de haute activité dans notre pays est ainsi démontrée.
 
Le laboratoire souterrain du Mont Terri est ouvert aux visiteurs. Les personnes intéressées voudront bien s'adresser à Heinz Hauser Tel. +41 32 461 39 88
. +41 32 461 39 88
 
Pour d'autres informations concernant le laboratoire souterrain du Mont Terri, cliquez ici.